France

    Partagez
    avatar
    TopFoot3
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin Nombre de messages : 1095
    Age : 24
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 01/11/2007

    France

    Message par TopFoot3 le Mer 27 Fév - 22:59



    Dernière édition par TopFoot3 le Sam 8 Nov - 3:45, édité 2 fois


    _________________

    avatar
    TopFoot3
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin Nombre de messages : 1095
    Age : 24
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 01/11/2007

    Re: France

    Message par TopFoot3 le Mer 27 Fév - 23:05

    Le trio d’entraîneurs Lièvremont-N’Tamack-Retière a présenté, ce matin, sa liste des 22 joueurs retenus pour le match du dimanche 9 février opposant le XV de France à l'Italie.

    Avants (12): Barcella (Auch), Poux (Stade Toulousain), Mas (Perpignan), Guirado (Perpignan), Szarzewski (Stade Français), Nallet (Castres), Thion (Biarritz), Papé (Stade Français), Diarra (Montauban), Picamoles (Montpellier), Ouedraogo (Montpellier), Harinordoquy (Biarritz).

    Arrières (10): Yachvili (Biarritz), Tomas (Montpellier), Trinh-Duc (Montpellier), Jauzion (Stade Toulousain), Traille (Biarritz), David (Bourgoin), Malzieu (Clermont), Floch (Clermont), Rougerie (Clermont), Clerc (Stade Toulousain).

    Joueurs= nouveaux joueurs


    _________________

    avatar
    oliv6613
    HCup
    HCup

    Masculin Nombre de messages : 520
    Age : 24
    Localisation : St-Maur 94
    Personalized field :
    Date d'inscription : 16/11/2007

    Re: France

    Message par oliv6613 le Jeu 28 Fév - 11:38

    Content pour Guilhem.Il a fait un super début de saison avec l'USAP et mérite la sélection.
    Autant Lièvremont a fait une vrai connerie contre les rosbifs, autant la on peut se permettre de faire tourner l'effectif.Ce n'est que l'Italie en face, on ne risque rien. Quand j'entends Thomas Lombard a la limite de pronostiquer une défaite française hier... La France n'a jamais souffert contre l' "Italie" et ce ne devrais pas arriver de sitôt
    avatar
    TopFoot3
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin Nombre de messages : 1095
    Age : 24
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 01/11/2007

    Re: France

    Message par TopFoot3 le Jeu 28 Fév - 20:32

    oliv6613 a écrit:Content pour Guilhem.Il a fait un super début de saison avec l'USAP et mérite la sélection.
    Autant Lièvremont a fait une vrai connerie contre les rosbifs, autant la on peut se permettre de faire tourner l'effectif.Ce n'est que l'Italie en face, on ne risque rien. Quand j'entends Thomas Lombard a la limite de pronostiquer une défaite française hier... La France n'a jamais souffert contre l' "Italie" et ce ne devrais pas arriver de sitôt

    Je ne te comprend pas, comment tu peux dire avant le match que l'on ne risque rien !
    On a de nombreuseuses chances de l'emporter, mais ce n'est pas fait, tout peut se passer pendant 80 minutes !

    :rambo:


    _________________

    avatar
    oliv6613
    HCup
    HCup

    Masculin Nombre de messages : 520
    Age : 24
    Localisation : St-Maur 94
    Personalized field :
    Date d'inscription : 16/11/2007

    Re: France

    Message par oliv6613 le Ven 29 Fév - 0:07

    tout simplement parce que l'italie tombe a chaque match dans ses errements:des erreurs défensives et une indiscipline chronique. C'est l'équipe la plus faible du tournoi, c'est donc le match le plus propice a faire tourner l'effectif.
    De plus on est pas au football, le facteur chance est assez faible au rugby contrairement au foot ou sur un match un équipe de DH peut battre une équipe de D1.
    Pour le XV de départ, je pense que Lièvremont mettra celui-là:
    Barcella-Guirado-Mas
    Thion-Nallet(c)
    Diarra-Picamoles-Harinoprdoquy
    Tomas-Trinh Duc
    Clerc-Jauzion-David-Malzieu
    Floch
    avatar
    dav72
    6/3 Nations
    6/3 Nations

    Masculin Nombre de messages : 1347
    Age : 25
    Localisation : Le Mans
    Personalized field :
    Date d'inscription : 11/11/2007

    Re: France

    Message par dav72 le Dim 2 Mar - 0:19

    Beaucoup de nouveaux pour affronter les Italiens dis donc .... :Happy:
    avatar
    dav72
    6/3 Nations
    6/3 Nations

    Masculin Nombre de messages : 1347
    Age : 25
    Localisation : Le Mans
    Personalized field :
    Date d'inscription : 11/11/2007

    Re: France

    Message par dav72 le Mar 4 Mar - 18:11

    Amateur va c'est vrai que les 5 nouveaux je ne les connaissais pas trop non plus :Happy:
    avatar
    TopFoot3
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin Nombre de messages : 1095
    Age : 24
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 01/11/2007

    Re: France

    Message par TopFoot3 le Ven 7 Mar - 4:40

    Il ne va pas falloir ce rater, l'Italie a réalisé deux très bon matchs (Irlande,Angleterre). :Happy:


    _________________

    avatar
    TopFoot3
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin Nombre de messages : 1095
    Age : 24
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 01/11/2007

    Re: France

    Message par TopFoot3 le Lun 10 Mar - 15:29

    Le trio d’entraîneurs Lièvremont-N’Tamack-Retière a présenté, ce matin, sa liste des 22 joueurs retenus face au Pays de Galles.

    Avants (12): Barcella (Auch), Szarzewski (Stade Français), Servat (Stade Toulousain), Poux (Stade Toulousain), Mas (Perpignan), Nallet (Castres), Méla (Albi), Thion (Biarritz), Ouedraogo (Montpellier), Dusautoir (Stade Toulousain), Bonnaire (Clermont), Vermeulen (Clermont).

    Arrières (10): Elissalde (Stade Toulousain), Yachvili (Biarritz), Trinh-Duc (Montpellier), Skrela (Stade Français), Traille (Biarritz), Jauzion (Stade Toulousain), Clerc (Stade Toulousain), Malzieu (Clermont), Heymans (Stade Toulousain), Floch (Clermont)

    Joueurs= retour des cadres


    _________________

    avatar
    dav72
    6/3 Nations
    6/3 Nations

    Masculin Nombre de messages : 1347
    Age : 25
    Localisation : Le Mans
    Personalized field :
    Date d'inscription : 11/11/2007

    Re: France

    Message par dav72 le Mar 11 Mar - 18:21

    Et voila le retour de tous les cadres !!!!! :Wub:
    avatar
    TopFoot3
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin Nombre de messages : 1095
    Age : 24
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 01/11/2007

    Re: France

    Message par TopFoot3 le Mer 12 Mar - 1:40

    Michalak ne sera pas dans la liste de Marc Lievremont ?
    EN tout cas, Yachvili ! :thumbsup:


    _________________

    avatar
    dav72
    6/3 Nations
    6/3 Nations

    Masculin Nombre de messages : 1347
    Age : 25
    Localisation : Le Mans
    Personalized field :
    Date d'inscription : 11/11/2007

    Re: France

    Message par dav72 le Mer 12 Mar - 18:29

    Pour Michalak je sais pas parce qu'il vient juste de commencer son championnat alors ... :thumbsup:
    avatar
    TopFoot3
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin Nombre de messages : 1095
    Age : 24
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 01/11/2007

    Re: France

    Message par TopFoot3 le Ven 14 Mar - 0:57

    Ellisalde sera le buteur de la soirée, j'espère qu'il va assurer ! :Happy:


    _________________

    avatar
    dav72
    6/3 Nations
    6/3 Nations

    Masculin Nombre de messages : 1347
    Age : 25
    Localisation : Le Mans
    Personalized field :
    Date d'inscription : 11/11/2007

    Re: France

    Message par dav72 le Ven 14 Mar - 21:41

    Au pire on a Skrela :Tongue:
    avatar
    TopFoot3
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin Nombre de messages : 1095
    Age : 24
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 01/11/2007

    Re: France

    Message par TopFoot3 le Ven 14 Mar - 22:22

    N'oublie pas Yachvili qui a réalisé un très bon match !


    _________________

    avatar
    dav72
    6/3 Nations
    6/3 Nations

    Masculin Nombre de messages : 1347
    Age : 25
    Localisation : Le Mans
    Personalized field :
    Date d'inscription : 11/11/2007

    Re: France

    Message par dav72 le Ven 14 Mar - 22:44

    Oui mais je crois que c'est Skrela qui joue demain avec Elissalde :thumbsup:
    avatar
    clerc.14
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 61
    Age : 28
    Localisation : Toulouse
    Date d'inscription : 16/03/2008

    Re: France

    Message par clerc.14 le Dim 16 Mar - 20:24

    On a beaucoup de joeurs nous les Toulousains en equipe de France : Elissalde , Jauzion , Clerc , Heymans ....

    Dégouté pour Poitrenaud qu'il se soit bléssé avant de revenir dans cette equipe apres la coupe du monde :Sad:
    avatar
    TopFoot3
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin Nombre de messages : 1095
    Age : 24
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 01/11/2007

    Re: France

    Message par TopFoot3 le Dim 16 Mar - 23:17

    Moi aussi, Poitrenaud est un très bon arrière mais on a pu découvrir Floch en équipe de France. :Happy:


    _________________

    avatar
    dav72
    6/3 Nations
    6/3 Nations

    Masculin Nombre de messages : 1347
    Age : 25
    Localisation : Le Mans
    Personalized field :
    Date d'inscription : 11/11/2007

    Re: France

    Message par dav72 le Lun 17 Mar - 16:39

    C'est vrai et je pense que Floch a marqué des points :thumbsup:
    avatar
    TopFoot3
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin Nombre de messages : 1095
    Age : 24
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 01/11/2007

    Re: France

    Message par TopFoot3 le Mer 19 Mar - 23:48

    Prochain rendez-vous en Juillet, je crois, avec les deux rencontres face à l'Australie. :Happy:


    _________________

    avatar
    clerc.14
    Amateur
    Amateur

    Masculin Nombre de messages : 61
    Age : 28
    Localisation : Toulouse
    Date d'inscription : 16/03/2008

    Re: France

    Message par clerc.14 le Sam 22 Mar - 16:35

    Long moment a attendre mais que font les electionneurs pendant tout ce temps ?
    avatar
    dav72
    6/3 Nations
    6/3 Nations

    Masculin Nombre de messages : 1347
    Age : 25
    Localisation : Le Mans
    Personalized field :
    Date d'inscription : 11/11/2007

    Re: France

    Message par dav72 le Sam 22 Mar - 16:36

    Ba je sais pas trop ... ils vont regarder les matchs je pense mais c'est vrai que eux aussi ils doivent d'embeter desfois :thumbsup:


    Dernière édition par dav72 le Lun 24 Mar - 14:25, édité 1 fois
    avatar
    TopFoot3
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin Nombre de messages : 1095
    Age : 24
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 01/11/2007

    Re: France

    Message par TopFoot3 le Dim 23 Mar - 17:05

    Attention, rélisez-vous !

    Sinon, déjà ils se réposent.
    Moi de ne pas travailler ca ne m'embête pas... :Happy:

    Sérieusement ils visionnent chaque match de Top14 et voir d'autres.
    Ils essaient de voir ce qui n'a pas marché lors du tournoi comme la mélée.

    Ils préparent leur liste pour l'Australie!


    _________________

    avatar
    TopFoot3
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin Nombre de messages : 1095
    Age : 24
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 01/11/2007

    Re: France

    Message par TopFoot3 le Mar 28 Oct - 20:10

    Entretien avec Marc Lievremont par L'Equipe


    «Vous êtes entraîneur du XV de France depuis presque un an. Avec un peu de recul, comment jugez-vous la fonction ? Avez-vous été surpris par certaines choses ?
    Tout s'est fait très rapidement, donc je ne m'étais pas vraiment projeté dans ce poste et tout ce qu'il implique. Après, il y a eu une période entre ma nomination et le Tournoi où on a eu deux mois et demi pour mettre en place une stratégie et avancer avec Didier (Retière) et Emile (Ntamack).

    Quels sentiments vous laissent cette première saison de patron des Bleus ?
    Je ne suis ni surpris ni déçu. Je suis content de ma première saison. On peut faire un bilan sur le plan comptable : en termes de résultats, c'est vrai que pour l'instant on est déçu, et on sait bien que par rapport aux exigences du haut niveau et au statut de l'équipe de France, on doit redorer le blason. Mais sur le fonctionnement ou sur les choix, je n'ai pas de regrets. Ce qui est compliqué, ce sont ces périodes de compétition extrêmement intenses, et puis après des moments de décompression voire de déprime entre deux périodes de match, surtout quand on sort d'un mauvais résultat.

    Le contexte actuel du rugby français est particulier, puisque ni la Ligue ni la Fédération n'a un organigramme clair, en attendant les élections. Est-ce compliqué pour vous d'avancer sans savoir qui dirige ?
    Quand on se place sur le plan politique, de la communication, c'est là qu'il y a le plus de frustration. On est dans l'expectative, surtout qu'en ce moment tout est gelé en terme de négociations en attendant les élections. Je me suis suffisamment exprimé là-dessus, je ne le regrette pas, même si ça ne fait pas forcément avancer les choses dans le sens que je veux. On attend. Il y a un président quand même à la fédération (Pierre Camou), mais il n'a pas formé son équipe, à la Ligue tout est gelé (en attendant l'élection du successeur de Serge Blanco). Donc tout ça joue certainement sur l'équipe de France, même si c'est difficilement quantifiable.

    Le XV de France ne joue qu'une quinzaine de rencontres par an. Comment vivez-vous cette organisation ?
    Le terrain me manque. Le rapport direct avec les joueurs, la construction au quotidien, à court terme d'un projet. Par rapport à ce que j'avais vécu en tant qu'entraîneur à Dax, c'est vrai que tout ça me manque mais on peut difficilement regretter quoi que ce soit quand on est au poste auquel je suis.

    Après une première année de mise en place, quels sont maintenant les grands dossiers que vous voulez travailler en priorité ?
    On mène tout de front depuis le début, on a une ligne de conduite et on s'y tient. Il y avait plusieurs objectifs inscrits dans le projet sportif fédéral qu'on a présenté rapidement. Bernard Lapasset nous avait demandé de nous rapprocher de la DTN, des clubs, d'être consensuels, d'avancer dans l'intérêt supérieur du rugby français. On garde cette trame et ce fil rouge. Après, on construit notre rugby. On a été un peu obligés de reconstruire, de repartir sur de nouvelles bases, d'ouvrir l'équipe de France à tous, de prospecter pour faire le bilan des forces vives. On est dans la construction de notre identité rugbystique. C'est un peu la deuxième phase : préparer un groupe pour les années à venir.

    Vous avez regretté récemment un manque de synergie entre l'équipe de France et les clubs, et ces propos ont fait beaucoup parler.
    Je l'ai dit, et je le regrette un peu parce qu'on me tombe dessus sans arrêt. Il n'y a pas de solution miracle de toute façon. Au-delà de ça, il faut régler ce problème de calendrier, c'est injouable. Tant qu'il n'y aura pas cette prise de conscience collective sur le calendrier, tant qu'il n'y aura pas de synergie autour de ce problème, il y aura toujours des tiraillements, des polémiques, de la rancune ou de la frustration d'un côté comme de l'autre. Tout le monde doit faire des concessions. Nous, on est allés dans ce sens-là, on a supprimé les tests physiques, donc en terme de fonctionnement on en fait encore moins que sous l'ère Laporte, qui lui pouvait convoquer les joueurs de temps en temps. On pourrait faire monter les joueurs un lundi, mais s'ils ont joué le samedi, faire deux entraînements alors qu'ils sont fatigués ça ne sert à rien. C'est une contrainte de plus.

    Quelles pourraient être les solutions pour régler le problème ? Passer à douze clubs ?
    Ce n'est pas à moi de dire qu'il faut passer à 12, parce que ce n'est pas non plus une évidence. Et puis la fédération veut implanter le rugby dans d'autres régions, et ce n'est pas en réduisant l'élite qu'on va y arriver.

    Le calendrier surchargé, c'est la gangrène du rugby français depuis des années. Pourquoi n'a-t-on jamais trouvé de solutions convenables ?
    Le problème du calendrier n'est pas nouveau en effet, mais ce qui est nouveau, ce sont les exigences du rugby moderne, qui sont de plus en plus conséquentes. Ce qui est nouveau, c'est que tous nos adversaires directs ont eux avancé et trouvé des solutions, notamment en termes d'organisation, comme dans le Sud où le rugby est tout acquis à la cause nationale. Même chose pour les Celtes. Et les Anglais, qui sont ceux qui nous ressemblent le plus en termes de fonctionnement, ont eux aussi pris des mesures, avec des accords entre la ligue et la fédération.

    Mais comment trouver un arrangement entre les intérêts divergents des clubs et de l'équipe de France ?
    On est animés depuis le début par un objectif de construction, même si ce n'est pas toujours facile. On essaie de se mettre à la place de tous. Dans la relation avec les clubs par exemple, je suis bien placé pour savoir que ce n'est pas facile. J'ai une culture club et donc j'essaie d'avoir de l'empathie pour tous, de comprendre le fonctionnement de chacun. Je sais bien que l'équipe de France est une contrainte pour beaucoup et je le regrette.

    Au final, n'est-il pas difficile de supporter ce paradoxe : vous êtes le patron des Bleus mais vous n'avez pas tous les moyens que vous souhaitez ?
    Il y a un fond de frustration, c'est vrai, mais qu'il faut occulter parce qu'on a quand même la chance d'avoir un bon fonctionnement. Ce que j'apprécie le plus, et ce n'est pas négligeable, c'est la liberté qui m'a été donnée dès le début de ma prise de fonction. Bernard Lapasset s'était engagé à ce que j'ai les pleins pouvoirs et il me défendait, Pierre Camou fait la même chose. En termes de choix du staff, du fonctionnement au quotidien, je gère tout comme je le souhaite. J'ai dit au départ que je voulais me mettre à la disposition de l'ensemble du rugby français, mais je reste dans une situation confortable. Pour le choix des joueurs, on a un comité de sélection réduit qui se réunit régulièrement, même au-delà des matches, et c'est aussi très positif. Tout fonctionne en harmonie.

    En termes de jeu, les nouvelles règles changent-elle quelque chose dans votre approche ?
    Non, on s'adapte. On connaissait la donne, on savait que ces règles expérimentales allaient exister à court terme, donc on a travaillé les attitudes au contact, le fait de jouer debout. Sur le fond, ça ne change rien, on y était préparé. Mais c'est vrai que ces nouvelles règles, paradoxalement, redonnent la prime au jeu au pied, encore plus qu'avant, donc on travaille aussi là-dessus, c'est pour cela que Gonzalo Quesada travaille avec nous et va voir les joueurs.

    Les joueurs et les entraîneurs du Top 14 se sont souvent plaint de différences d'interprétation selon les arbitres. Craignez-vous des problèmes lors des tests de novembre ?On travaille avec des arbitres. On l'a toujours fait et on va continuer à le faire. Il y a toujours un arbitre qui vient nous voir lors des rassemblements pour nous donner des infos sur le prochain arbitre, sur les règles. Les clubs se sont plaints parce qu'ils n'ont pas eu beaucoup de temps pour s'adapter. Et puis c'est vrai qu'il y a un problème de qualité des arbitres, je crois qu'il y a un problème de formation des arbitres en France.

    Vous avez eu du mal à mettre en place le jeu ambitieux que vous prônez. Avez-vous douté de votre projet ?
    L'an dernier, on n'avait pas les armes pour jouer le rugby qui gagne, à savoir l'occupation, la conquête, la défense, on n'a pas eu le temps de mettre en place tout ça, on était en phase de construction, avec des joueurs qui manquaient d'expérience aux postes clés. On avance.

    Les matches internationaux font la part belle aux défenses et au jeu au pied. Y a-t-il encore de la place pour le mouvement et les initatives ?
    Le jeu au pied est important, mais je reste persuadé que les équipes qui se donnent les moyens de jouer arrivent à le faire. Toulouse arrive à le faire. Les règles sont faites pour donner l'avantage aux équipes qui prennent des initiatives, qui savent s'adapter à toutes les situations. Elles obligent certains entraîneurs à sortir des game plan, d'un rugby stéréotypé pour changer leur fusil d'épaule. Elles favorisent le rugby de mouvement, sans exclure le combat, même si on peut regretter la quasi disparition du maul.»


    _________________

    avatar
    TopFoot3
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin Nombre de messages : 1095
    Age : 24
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 01/11/2007

    Re: France

    Message par TopFoot3 le Mar 28 Oct - 20:13

    Suite de l'entretien avec Marc Lievremont par L'Equipe


    «Aujourd'hui on a le sentiment que le problème est insoluble entre les clubs et l'équipe de France, que les deux positions ne peuvent se rapprocher. Que pensez-vous de cette situation ?
    Aujourd'hui à mon sens le Top 14 ne prépare pas les joueurs aux échéances internationales, il fatigue les joueurs. Les clubs ont fait une réunion à Biarritz, mais je regrette que les solutions trouvées ne les concerne pas. Ils ne font pas de concessions pour l'instant. Ils disent que le Top 14 est parfait, mais qu'il faut réduire la Coupe d'Europe sur cinq semaines, supprimer une tournée sur deux. Pourquois pas ? Je n'ai pas de solutions miracles. Les Anglais en ont trouvé récemment financièrement en tout cas. Et puis c'est vrai qu'ils ont une meilleure répartition des internationaux dans les clubs, par rapport au Top 14, où les deux tiers des internationaux se partagent en deux-trois clubs.

    Vous dites que le Top 14 ne prépare pas assez bien au niveau international. Que voulez-vous dire ?
    Les joueurs jouent trop, et ils sont fatigués. Et de plus en plus le championnat est hétérogène, avec des différences de niveaux flagrantes. Du coup il y a une sorte de pacte de non agression entre les gros clubs, avec des impasses systématiques. Ce qui créé toujours plus de polémiques, toujours plus d'histoires, au détriment des valeurs du rugby. C'est compliqué. Mais il y a trop de dates de toute façon. On sacrifie le rugby à 7, ce qui est dommage puisqu'il y a des chances qu'il devienne sport olympique. On sacrifie les Barbarians, qui sont pour moi un symbole du rugby au niveau de l'état d'esprit, on sacrifie aussi des matches qui seraient intéressants comme celui entre le vainqueur de la coupe d'Europe et celui du Super 14. On ne peut plus faire de matches d'exhibition humanitaire. Et puis les joueurs ne peuvent pas se préparer correctement, il n'y a pas d'intersaison conséquente. On ne peut pas continuer à préparer un match international en ayant cinq jours de préparation. Tout est saturé, et du coup la moindre prise d'initiative provoque l'ire des entraîneurs, des présidents, des joueurs. Et trop de matches engendrent aussi des blessures à répétition, mais aussi de la frustration, qui peut amener des dérives comme la violence, voire du dopage. Donc voilà le constat, après si chacun n'y met pas du sien, on n'y arrivera pas.

    Les clubs français n'ont pas franchement brillé lors des deux premières journées de Coupe d'Europe. Cela vous inquiète-t-il ?
    Oui c'est embêtant. Et inquiétant. C'était prévisible et ça ne date pas de cette année. L'année dernière seul Toulouse a existé, mais c'est l'arbre qui cache la forêt. Prenez la Challenge Européen, les clubs sont obligés de sacrifier cette compétition, ce n'est pas normal parce que c'est une compétition intermédiaire qui est super intéressante pour les joueurs qui n'ont pas d'expérience internationale. C'est pénalisant sportivement parce que les joueurs jouent beaucoup, ils sont plus fatigués, le rugby est de plus en plus exigeant et tout s'enchaîne. Tous les voyants sont au rouge quelque part.

    Vous affrontez l'Argentine, les Iles Pacifiques et l'Australie lors de cette tournée d'automne. Que pensez-vous de ces adversaires ?
    On a la chance d'avoir trois oppositions très différentes, avec des profils différents. On connaît la faculté qu'ont les Argentins à brouiller les cartes. A nous de continuer à construire en mettant un peu plus de stratégie dans les formes de jeu utilisées et dans l'alternance.

    Quel est votre objectif sur ces trois rencontres ?
    Trois matches, trois victoires, c'est évidemment ce qu'on vise. Il y a un gros point d'interrogation sur la sélection des îles pacifiques. On connaît le potentiel athlétique de ces joueurs. A priori cela reste une somme d'individus parce qu'ils ont eu souvent du mal à jouer ensemble. Mais quand on voit le comportement des Samoa des Tonga et des Fidji pendant la Coupe du monde, quand on voit les joueurs qui évoluent en France, il faut les prendre très au sérieux. Pour l'instant on est déficitaire sur le plan comptable. Et puis on s'aperçoit vite que dès qu'on commence à perdre il y a une spirale négative, les arbitres nous sanctionnent plus, on n'inspire plus de crainte. Il faut qu'on retrouve le respect de nos adversaires et ça passe par des victoires. Il faut aussi retrouver le respect de la presse, l'adhésion du public...

    Vous avez procédé à une large revue d'effectif depuis votre prise de fonction. Allez-vous continuer dans cette voie ?
    On a listé une quarantaine de joueurs qui sont susceptibles de jouer cette tournée d'automne, le groupe sera réduit à 23 pour le match contre l'Argntine, et on devrait tourner à 25-26 sur la tournée. Il faut créer des automatismes, conforter certains joueurs, notamment aux postes clés.

    Il existe des disparités selon les poste. Au poste de pilier par exemple vous avez maintenant quelques options.
    En pilier ça va mieux. Nous étions un peu orphelins après les blessures ou les retraites de De Villiers, Marconnet, Milloud. Mais ça va mieux. On a sélectionné des joueurs qui ont répondu à nos attentes, certains se sont révélés, je pense notamment à Nicolas Mas qui fait une saison magnifique. Et puis il y a énormément de jeunes piliers, de 23-26 ans qui jouent régulièrement en Top 14, c'est intéressant.

    En deuxième ligne en revanche le réservoir semble léger, et les jeunes tardent à confirmer.
    Le problème s'est effectivement décalé en deuxième ligne. Tois nos joueurs confirmés sont trentenaires, il y a des blessés, et il me semble que les jeunes tardent à s'affirmer.

    Cela relance la question Sébastien Chabal. Est-il toujours candidat en deuxième ligne pour vous ?
    Dès ma prise de fonction, il a communiqué en disant qu'il voulait jouer numéro huit, mais pour moi il est meilleur en deuxième ligne au vue de son potentiel athlétique. Et puis il y a aussi une logique de sélection par rapport au potentiel des uns et des autres, avec des joueurs intéressants en troisième ligne comme Picamoles, Bonnaire, Harinordoquy. Donc par rapport à ce qui nous manque, par rapport à ses qualités et à ses défauts, on le prend plutôt en deuxième ligne. C'est un garçon intelligent, avec un super état d'esprit, qui trouve son compte dans le rugby qu'on propose.

    Allez-vous encore sélectionner de nouveaux joueurs ?
    Oui, même si on veut resserrer un peu le groupe, ert si on a déjà fait une large revue d'effectif. Il faut que la porte reste ouverte et on ne va pas fermer le groupe. Certains se révèlent dans notre championnat et méritent d'être en équipe de France.

    On peut penser que des joueurs comme Médard, Beauxis ou David seront dans cette première liste...
    Ce sont des joueurs auxquels on pense. Beauxis a cette capacité de sang froid, de gestion du jeu, très intéressante. Ce n'est pas qu'un pied, comme ce que peuvent dire certains médias. Il a une qualité technique à toute épreuve, il a une passe des deux côtés, il sait attaquer la ligne, il sait défendre. Il a toutes les qualités pour jouer 10. Médard, c'est l'arrière relanceur par excellence, qui correspond au profil que nous recherchons.

    Et quid de Frédéric Michalak, à peine rentré en France après sa victoire en Currie Cup ?
    Il rentre mercredi, il aura à peine intégré son club donc en principe, on le laisse tranquille. Après s'il y a hécatombe on verra bien, mais en 10 il y a quand même pas mal de possibilités avec Beauxis, Trinh-Duc, Skrela. Mais son potentiel nous intéresse, en 9 ou en 10, et même plutôt en 9, quel que soit son poste avec Toulouse. Parfois on subit un peu les choix tactiques des staffs. Qui font jouer des joueurs à d'autres postes. Mais dans le rugby moderne cela arrive souvent qu'un joueur soit déplacé à un poste qui n'est pas le sien. La polyvalence ne me gêne pas, au contraire. On parle de repères, mais tout n'est pas aussi figé que ça. L'essentiel c'est d'avoir de bons joueurs qui adhèrent au schéma de jeu.»


    _________________


    Contenu sponsorisé

    Re: France

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 26 Sep - 15:56